Le télétravail dans le cadre du COVID-19: questions-réponses et conseils pratiques

Sur cette page

    Dernière mise à jour: 17/06/2021

    En application de l'arrêté ministériel du 28 octobre 2020 portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, le télétravail à domicile est, pour le moment, encore obligatoire dans tous les entreprises, associations et services pour tous les membres du personnel, sauf si c’est impossible en raison de la nature de la fonction, de la continuité de la gestion de l’entreprise, de ses activités ou de ses services.

    Cette obligation s'applique à la fois aux secteurs dits essentiels et non essentiels, et aux entreprises des secteurs publics et privés.

    Pour de nombreux travailleurs, la crise du covid a eu pour effet de les obliger à travailler en permanence à domicile pendant plusieurs mois. Dans de nombreuses entreprises, cela a conduit à une transition accélérée du télétravail occasionnel au télétravail structurel pendant au moins 2 à 3 jours par semaine, voire au télétravail permanent pendant 5 jours par semaine. Cette transition ne va pas toujours de soi, d'autant plus qu'elle n'a pas toujours été volontaire mais résulte de l'obligation de télétravail prévue par l’arrêté ministériel.

    Différentes études scientifiques montrent que le télétravail présente de nombreux avantages (autonomie, flexibilité, meilleure conciliation vie privée – vie professionnelle), qui deviennent particulièrement évidents si les travailleurs peuvent combiner ce télétravail avec le travail de bureau. Dans le cas du télétravail à temps plein, ces avantages sont souvent moins importants, et les inconvénients sont également nombreux (cfr. T. Vantilborgh e.a., Télétravail en période de COVID-19: défis et recommandations, VUB, 2020). Les principaux risques pour le bien-être des travailleurs qui découlent du télétravail concernent:

    • les risques psychosociaux (isolement, stress liés aux objectifs, démotivation …);
    • les troubles musculosquelettiques (maux de dos, tendinites, sédentarité…);
    • des limites de plus en plus floues entre la vie professionnelle et la vie privée (difficulté de se déconnecter du travail…).

    Questions et réponses

    De nombreuses questions ont également été posées sur le télétravail; vous retrouvez ci-dessous certaines des questions et réponses.

    Conseils pratiques pour développer ou améliorer la politique de télétravail

    Information et outils

    Le SPF Emploi a développé de nombreux d'outils pour aider les entreprises à organiser le télétravail. Il existe des outils spécifiques pour l'analyse des risques du télétravail:

    Vous trouverez également sur le site web BeSWIC, dans le thème Télétravail, de nombreuses informations, des outils et des instruments pour élaborer ou améliorer la politique de télétravail dans votre entreprise, notamment sur l'ergonomie et le travail sur écran, les risques psychosociaux, etc.

    Les services de prévention externes offrent également de nombreuses informations, outils et instructions pour réaliser l'analyse des risques, ainsi que pour le développement ou l'amélioration de la politique de télétravail au sein de l'entreprise; un certain nombre de liens vers ces informations peuvent être trouvés sur le site web BeSWIC: Télétravail - Documentation externe.

    Matériel de sensibilisation

    Brochures

    Conseils pour télétravailler efficacement tout en préservant son bien-être

    Télétravailler tous les jours au lieu d’un jour par semaine de manière occasionnelle, comme l’impose la situation actuelle, demande de s’adapter et d’adapter son environnement de travail.

    Autrement, des problèmes vont apparaître progressivement, tant au niveau physique (maux de dos, aux poignets…) qu’au niveau mental (isolement, manque de ressources, stress lié à l’attente des objectifs…).

    Cela risque aussi fort probablement d’interférer avec votre vie privée et familiale.

    Voici un certain nombre de conseils qui pourraient vous aider.

    1. Au niveau de la sécurité, assurez-vous que:
      • l'installation électrique (boîte à fusible, état des fils…) est en ordre;
      • le matériel électrique est en bon état: attention aux lampes d’appoint, aux allonges électriques à ne pas surcharger, aux chauffages d’appoint…;
      • l’espace de travail est dégagé pour éviter toute chute.
         
    2. Prévoyez un espace de travail séparé, c’est la meilleure façon de bien séparer votre vie privée de votre activité professionnelle.
       
    3. Préparez-vous le matin comme d’habitude lorsque vous allez au bureau: douche, petit-déjeuner, s’habiller…
       
    4. Planifiez votre journée de travail:
      • Fixez-vous des objectifs raisonnables.
      • Respectez les horaires pour ne pas vous laisser envahir et rester plus facilement en contact avec vos collègues.
      • Clarifiez avec vos proches quand vous êtes disponibles.
      • Prévoyez des temps de pause-café ou pour dîner.
      • Prévoyez l’heure de début et de fin de votre télétravail, éteignez votre portable et déconnectez-vous en fin de journée.
      • Prévoyez de bouger, rester assis toute la journée n’est pas bon.
         
    5. Adaptez votre environnement de travail:
      • Ventilez la pièce, par ex. en ouvrant les fenêtres…
      • Veillez à une bonne humidité de l’air (40 à 70%), et éventuellement à l’humidité des murs…
      • Choisissez une pièce avec une bonne isolation acoustique.
      • Prévoyez une température d’environ 20°C. Ceci est indicatif, certains auront besoin de plus, d’autres de moins.
      • Prévoyez un bon éclairage naturel ou artificiel, de préférence un éclairement de 500 lux.
      • Veillez à ce que le sol de votre environnement de travail soit dégagé et en bon état, vous éviterez ainsi des chutes.
      • Rangez. Ne travaillez pas dans une pièce encombrée de jouets par ex.

      •  
    6. Adaptez votre espace de travail:
      • Table: L’idéal est un bureau pouvant être réglé en hauteur.
        Si vous utilisez une table classique, celle-ci doit être suffisamment grande pour y disposer tout le matériel informatique; et profonde pour pouvoir y poser vos bras (sauf si vous avez un siège avec des accoudoirs).
        Veillez à ne pas encombrer et à ranger régulièrement.
      • Siège: L’idéal est un siège de bureau avec roulettes et tous les réglages (hauteur, dossier avec appui lombaire…). Si vous utilisez une chaise classique, veillez à ce qu’elle possède un bon appui lombaire et que vous soyez assis à la bonne hauteur par rapport à la table: une fois bien assis, la hauteur des coudes bras à 90° doit correspondre à la hauteur de la table.
         
    7. Installez correctement votre matériel informatique:
      • Travailler avec uniquement son portable posé sur une table est loin d’être idéal. L’écran sera placé trop bas (vous risquez des douleurs à la nuque, épaules, dos…). Pour éviter cela, vous pouvez poser le laptop sur un support (boîte, livres,…) pour que le bord supérieur de l’écran soit à hauteur des yeux.
      • N’utiliser que le touchpad risque d’entraîner des problèmes au niveau des poignets et des coudes. L’idéal est donc d’avoir un clavier et une souris séparés.
      • Si vous avez 2 écrans, le petit du portable et un écran séparé plus grand, il vaut mieux placer l’écran le plus grand devant soi et l’écran le plus petit (du portable) sur le côté: il est ensuite facile de configurer l’affichage de son PC en mode étendu et de glisser les programmes les plus utilisés sur le grand écran devant soi.
      • Le ou les écrans doivent être positionnés à bonne distance de vos yeux: lorsque vous êtes assis correctement, vous tendez votre bras et vous avez la bonne distance.
         
    8. Gardez le contact pour éviter d’être isolé socialement:
      • Utilisez les bons canaux de communication électronique: emails, Skype, Teams, Zoom, réseaux sociaux…
        • Skype, Teams et Zoom permettent de communiquer mais surtout de se parler et de se voir, ce qui est important pour garder un lien social.
        • N’hésitez pas à remplacer l’échange de plusieurs emails par une communication téléphonique, avec la vidéo si techniquement cela est possible.
      • Avec vos collègues:
        • Pensez à vous dire bonjour, comme au bureau, bon appétit, bonne journée ou à demander si la journée du collègue a été bonne.
        • Vous vous sentez isolé, appelez un collègue avec la vidéo.
        • N’hésitez pas à demander de l’aide aux collègues si besoin.
        • Organisez des réunions de travail en ligne pour rester connecté à votre équipe.
        • Si besoin, créez un petit groupe Whatsapp ou Messenger avec vos collègues proches.
      • Avec votre supérieur et votre organisation:
        • Lisez l'intranet de votre organisation pour être tenu au courant des dernières informations.
        • Avec votre supérieur, prévoyez des réunions régulières, en fonction des besoins, pour bien définir les objectifs et les moyens. N’hésitez pas à le contacter pour clarifier les choses si besoin.