Travail portuaire

Sur cette page

    Le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale est responsable de la reconnaissance des ouvriers portuaires afin de garantir la sécurité (au travail). En effet, la sécurité ne peut être garantie que s’il y a suffisamment d’ouvriers portuaires reconnus pour effectuer le travail. 

    Afin d’être reconnu, l’ouvrier portuaire doit remplir les conditions suivantes :

    1. Être de bonne conduite et mœurs ;
    2. Être médicalement apte ;
    3. Avoir réussi les tests psychotechniques ;    
    4. Avoir au moins 18 ans ;
    5. Posséder une connaissance suffisante du langage professionnel pour pouvoir comprendre tous les ordres et instructions concernant le travail à effectuer ;
    6. Avoir suivi, durant trois semaines, des cours de préparation en vue de travailler de manière sûre ainsi qu'en vue d'obtenir une qualification professionnelle et avoir réussi l'épreuve finale ;
    7. N'avoir pas fait l'objet, au cours des cinq dernières années, d'une mesure de retrait de reconnaissance comme ouvrier portuaire (ou d’une mesure y assimilée) ;
    8. Disposer d’un contrat de travail écrit au moment de la reconnaissance pour les ouvriers portuaires qui ne sont pas repris dans le pool.

    Dès sa reconnaissance, l’ouvrier portuaire sera repris dans le pool ou il sera reconnu afin d’être engagé par un seul employeur.

    Sur la base des données disponibles et des informations transmises, il a été déterminé par décision des fonctionnaires compétents qu'il existe actuellement un besoin de main-d'œuvre dans les zones portuaires suivantes :

    • Anvers
    • Bruxelles-Vilvorde

    Le formulaire de demande de reconnaissance d’ouvrier portuaire peut être obtenu par l’adresse électronique rct@emploi.belgique.be. Le formulaire de demande d’intégration au pool d’une zone portuaire peut être obtenu par la même adresse.

    Cependant, le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale n’est responsable que de la décision de reconnaissance d’ouvrier portuaire du point de vue de la sécurité et non de l’obtention des certificats nécessaires permettant de faire la demande de reconnaissance. Il s’agit par exemple du certificat d’aptitude médicale, du certificat de réussite de la formation de sécurité et de l’organisation des épreuves psychotechniques. Dès lors, il est recommandé de se renseigner d’abord sur la profession ou l’emploi d’ouvrier portuaire. À cet effet, vous pouvez contacter une des organisations suivantes : 

    • Les organisations patronales dans les ports ;
    • Les services régionaux de l’emploi compétents (VDAB, Actiris, Forem) ;
    • Les organisations syndicales ;
    • Les établissements de formation.